DECRYPTAGE N° 06-18 : POURQUOI J’AI VENDU MES ACTIONS NSIA BANQUE?

Article pour les investisseurs de la BRVM

DECRYPTAGE N° 06-18 : POURQUOI J’AI VENDU MES ACTIONS NSIA BANQUE?

Octobre 2018, la tendance baissière engagée à la BRVM depuis 2016 se poursuit. Dans cette situation, les investisseurs particuliers s’interrogent sur l’attitude à avoir: céder, conserver ou acheter davantage de titres. Dans l’article ci-dessous, je voudrais vous présenter une décision concernant mes actions NSIA BANQUE qui m’a permis d’éviter la moins-value actuelle sur ce titre.

I- CONTEXTE

J’ai acheté les actions NSIA BANQUE dans le cadre de l’offre publique de vente réalisé en juillet 2017. A l’époque, j’avais produit un article intitulé NSIA A QUOI RESSEMBLE LA FUTURE MARIEE, sur ce sujet disponible sur le lien suivant https://bit.ly/2SgEYh6.

En substance, ma position était la suivante : le titre entrait à la BRVM avec une valorisation trop élevé pour entrer dans mon premier plan d’investissement : financer une partie de la scolarité des enfants. En effet, les ratios de départ de NSIA BANQUE étaient PER: 12,5 / PBR: 4,05 / ROE: 32%/ Rendement net: 4,5%. Ces ratios ne permettaient pas de réaliser un tel objectif. (Les caractéristiques des sociétés susceptibles de financer un plan de scolarité sont étudiées dans les ateliers de la bourse).

Dans ces conditions, j’ai relégué les titres NSIA BANQUE dans mon second plan d’investissement : CROISSANCE DE CAPITAL (plus-value) SUR LE COURT TERME. Ce choix a été fait en m’appuyant sur l’historique des Offres publique de vente d’actions bancaires. En effet, à la BRVM, on a noté une bonne croissance des cours des actions bancaires après leur introduction au marché secondaire. A titre d’exemple, en 2015, l’action BOA MALI a progressé de 202% après 22 séances au marché secondaire tandis que l’action SIB gagna 91,51% après 8 séances en 2016.

II- UN PASSAGE DIFFICILE AU MARCHE SECONDAIRE

Au passage des actions NSIA au marché secondaire, les choses se passèrent différemment. Après deux séances de hausse, le cours de bourse changea de trajectoire. Rien dans les fondamentaux ne justifiait cela mais l’euphorie sur le titre semblait s’être dissipée. Que faire dans ces conditions ?

Vu les fondamentaux du titre, il était tentant d’attendre que le marché révise sa position et rétablisse la croissance. Toutefois, mon plan d’investissement était assez clair : CROISSANCE DE CAPITAL SUR LE COURT TERME. Le court terme signifie ici une année ou moins. J’ai décidé d’observer le comportement du cours en liaison avec le prix d’introduction (9000f). Si le cours au marché secondaire passait en dessous du prix d’introduction, le marché pourrait paniquer sur ce titre. VENDRE serait alors un choix judicieux. Par contre si le cours de bourse rebondissait sur le niveau de 9000f  pour aller bien plus haut que précédemment, alors il y’aurait de l’espoir de faire des profits.

Le cours de bourse rebondit sur le niveau de 9115f le 27/10/2018 puis buta sur 10 000f le 31/10/2017 et  déclina peu à peu tout au long du mois de novembre 2017 pour passer en dessous de son cours d’entrée vers la fin de ce mois (voir graphique ci-dessous).

NSIA BANQUE 6 MOIS

Une analyse technique assez basique du graphe de l’action NSIA BANQUE entre novembre 2017 et janvier 2018 permet d’observer une  succession de sommets et de creux descendants, signe de la formation d’une tendance baissière.

III- LA CESSION DES TITRES NSIA BANQUE ET SES MOTIVATIONS

Pour mieux comprendre les raisons qui m’ont poussé à vendre mes titres NSIA BANQUE, il faut intégrer le concept du plan d’investissement. Le plan d’investissement est une construction qui précise votre objectif d’investissement, votre horizon de placement, votre budget d’investissement et votre profil de risque. C’est un cadre général de travail qui vous aide dans la recherche des titres susceptibles de vous aider à atteindre votre objectif dans les délais définis.

1- L’incapacité à atteindre les objectifs fixés dans le respect des contraintes

Dans mon cas, NSIA BANQUE faisait partie des valeurs sur lesquelles j’escomptais un gain de capital dans le court terme (voir premier paragraphe). Toutefois, un gain de capital court terme est davantage lié à la psychologie du marché qu’aux fondamentaux de l’entreprise. En l’espèce, le marché était hésitant sur le titre et baissier à partir de décembre 2017. Dans ces conditions, il était peu probable d’obtenir gain de cause.  C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vendre ces titres. En décembre 2017, j’ai sorti 15 titres sur les 40 au cout moyen de 8933f hors frais de transaction. Le 05 février 2018, j’ai sorti le second bloc de 25 titres au cout moyen de 8970f.

Au total, les titres ont été sortis au cout moyen de 8843f soit une moins-value de 160f par action (-1,8%) soit une perte globale de 6250f hors frais de transaction.

Néanmoins, hormis les arguments évoqués plus haut, j’avais une raison plus lucrative de sortir du capital de NSIA BANQUE.

2- L’opportunité de réaliser des plus-values avec le capital rappelé

Comme je l’ai dit, le plan d’investissement vous aide à garder à l’esprit ce que vous souhaitez obtenir. Dans mon cas, la question était SUR QUELLE VALEUR PUIS JE OBTENIR UNE CROISSANCE DE CAPITAL APRES LA CESSION DES TITRES NSIA ? Mes connaissances du marché de la BRVM m’ont permis d’avoir deux réponses à cette question : SICABLE et SUCRIVOIRE.

a) 260 000f investis sur les titres SICABLE, valeur en redressement

Le cas de l’action SICABLE a été déjà étudié dans l’article SICABLE UN REDRESSEMENT REUSSI: https://bit.ly/2HFLDMI

Pour ceux qui me lisent pour la première fois, je puis dire en substance qu’il s’agissait d’une société dont les profits étaient en berne qui a monté et exécuté avec succès un plan de redressement. Ce type de valeurs (valeurs en redressement dont le redressement se passe bien) constitue une cible privilégiée pour une croissance de capital court terme. En effet, les marchés financiers récompensent généralement ces valeurs par une remontée de leurs cours de bourse. Le souci est que je n’avais plus de capitaux disponibles pour cette opération que j’avais pourtant clairement identifiée depuis juillet 2017. Vendre des actions NSIA BANQUE et subir une moins-value de 2% environ pour tenter de capter une plus-value de 100% (de 1000f à 2000f) me paraissaient une bonne idée.

Cela m’a pris quelques temps pour me défaire des actions NSIA et au final j’ai pu acquérir 200 titres SICABLE à un cout de revient moyen de 1300f soit un investissement de 260 000.

J’ai réalisé une plus-value de 500f par action (+38,5%) soit une plus-value globale de 100 000f en deux mois.

ach sicable 1

ach sicable 2

 

vte sicable

b) 100 000F investis sur les titres SUCRIVOIRE, valeur spéculative

Le cas de la SUCRIVOIRE a été présenté dans l’article « 76% de plus-value en 19 jours » disponible sous le lien suivant https://bit.ly/2JdO0qM

En substance, SUCRIVOIRE est une entreprise dont les performances en baisse et la communication douteuse ont mis en difficulté le titre à la BRVM. Celui-ci a perdu plus de 70% par rapport à son cours d’introduction. Néanmoins en février 2018, j’ai identifié une amorce haussière sur le titre. Cette euphorie faisait suite aux annonces du plan d’investissement des sociétés sucrières pour satisfaire le marché et au soutien réaffirmé de l’Etat ivoirien aux industriels du secteur. J’avais déjà des titres SUCRIVOIRE dans mon premier portefeuille orienté FLUX DE REVENUS LONG TERME.  Néanmoins, j’ai trouvé inapproprié de renforcer les positions sur ce plan. En effet, les annonces ne se traduisent pas toujours en actions concrètes sur le terrain (voir article de novembre 2016, SICOR PEUT ELLE DEVENIR LA FUTURE STAR DE LA BRVM, https://bit.ly/2q9R1zX).

Ainsi, avec le reliquat du capital obtenu après la cession des titres NSIA et l’achat des titres SICABLE, J’ai pris des titres SUCRIVOIRE pour le plan d’investissement CROISSANCE DE CAPITAL COURT TERME avec l’idée de surfer sur cette nouvelle tendance boursière jusqu’à extinction. J’ai pris 100 titres le 09 février 2018 à 1000f que j’ai revendu à 1800f le 28 février 2018.

J’ai réalisé une plus-value par action de 800f (+80%) et une plus-value globale de 80 000f en 19 jours.

SUCRIVOIRE ACHAT

SUCRIVOIRE VTE

 

VANCRE UNE MOINS-VALUE PAR UNE PLUS-VALUE.

Cette technique consiste à rappeler votre capital d’une position donnée pour l’envoyer vers une autre dont le potentiel de gain couvre largement la perte réalisée sur la cession des titres. J’avais déjà utilisé cette technique en fin 2016 en me servant de l’OPV des actions des CORIS BANK pour neutraliser une moins-value sur les actions TOTAL SENEGAL.

Dans le cas de ce jour, j’avais un capital de 360 000F investi sur 40 actions NSIA BANQUE. J’ai accepté une moins-value de 2% environ (6250f) pour avoir le droit de redéployer mes capitaux sur d’autres opérations. Cette manœuvre m’a permis d’encaisser un profit brut de 180 000F (100 000 SICABLE et 80 000 SUCRIVOIRE) soit 50% du capital de départ.

 

CONCLUSION

Je voudrais finir cet article avec deux idées essentielles

  • Dans les phases baissières des marchés, la bonne attitude découle de votre plan d’investissement et de votre connaissance de l’entreprise. Les conseils pour gérer une baisse (Moyenner à la baisse, Patienter, STOP LOSS…) n’ont de sens que si vous partagez le cadre d’investissement de l’auteur des conseils. WARREN BUFFET est un investisseur de très long terme c’est la raison pour laquelle il patiente des années avant de dénouer ces positions quel que soit l’état du marché. Mais moi, je me suis positionné sur NSIA BANQUE comme un investisseur court terme. Conséquence j’ai fait abstraction de ces conseils. Ce choix m’a évité une moins-value de 2500F par action (cours au 22/10/2018, 6500f) soit une baisse de 27% du capital placé en un an. Toujours en liaison avec mes plans d’investissement, je ne participerai pas à l’Offre Publique de Vente des actions de la holding ORAGROUP. Nous en parlerons plus en détail dans le CAFE DE LA BOURSE du 03 novembre 2018.

 

  • Les actions sont des véhicules d’investissement. Un véhicule n’a de sens que s’il est capable de vous conduire à destination. Le souci est que beaucoup d’investisseurs particuliers sont bien plus attachés aux véhicules qu’à la destination. Bien plus grave, certains investisseurs n’ont pas destination clairement définie. Pour construire une maison, bien plus que de l’argent, il vous faut un plan. Beaucoup d’investisseurs particuliers achètent en bourse un peu de ci, un peu de ça sans véritable plan et au final leur portefeuille ressemble davantage à un jardin botanique qu’à une plantation bien entretenue. Dans ces conditions, quel que soit les phases de marché, ces investisseurs tirent rarement leur épingle du jeu.

Pour réussir en bourse, au-delà du budget d’investissement et des techniques de choix des valeurs, il vous faut définir un plan, un plan d’investissement

 

Si cela n’a pas encore été fait, je me permets de vous proposer mon aide.

Je suis M. BRICE KOUAO, investisseur indépendant, Fondateur du groupe L’ECOLE DE LA BOURSE. Je serai heureux de vous recevoir dans le prochain programme pour investisseurs dénommé LE CAFE DE LA BOURSE qui aura lieu ce samedi 03 novembre 2018. A cette occasion, des professionnels du marché de la BRVM (Trader et analyste financier) et moi-même répondrons à vos questions sur le comportement des différentes sociétés cotées. En sus, vous bénéficierez de deux mois d’accompagnement dans lequel nous pourrons vous assister dans la conception de votre plan d’investissement.

Pour rappel, LE CAFE DE LA BOURSE est un programme retransmis en ligne, par conséquent vous pouvez nous suivre quelque soit votre ville ou votre pays.

Ci-dessous les photos du CAFE DE LA BOURSE du 3e trimestre 2018.

1

2

5

7

6

 

 

Pour amples informations, contactez-nous aux numéros suivants

INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS
sur la page Facebook de l’Ecole de la Bourse ou
aux (225) 88 566 978 – 40 45 40 98
lecoledelabourse@yahoo.com

carte-brice-kouao

Pour tous ceux qui ne sont pas encore investisseurs en bourse et qui voudraient en savoir plus sur le sujet, nous vous convions à nos programmes de formation intitulés ATELIERS DE LA BOURSE.

Prochaines rencontres

Samedi 10 Novembre à Yamoussoukro (Cote d’Ivoire)

Samedi 24 Novembre à Abidjan (Cote d’Ivoire)

REMERCIEMENTS A NOTRE PARTENAIRE: http://www.richbourse.com

Une réflexion sur “DECRYPTAGE N° 06-18 : POURQUOI J’AI VENDU MES ACTIONS NSIA BANQUE?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s