N-M DU 05 JUIN 2018: CORIS BANK INTERNATIONAL

NEWSMARKET DU 05 JUIN 2018: CORIS BANK TENTE        DE RACHETER LA BCB

bcb1

Idrissa Nassa (Coris Bank International) et Simon Tiemtoré, patron de Lilium Capital sont tous les deux intéressés pour prendre le contrôle de 40% du capital de la Banque commerciale du Burkina (BCB).

La banque commerciale du Burkina (BCB) a décidé d’associer à sa gestion un partenaire de référence. Un appel international à manifestation d’intérêt pour l’acquisition de 40% du capital social de la banque avait été ainsi été lancé. La banque affiche un résultat net de 1,087 milliard de FCFA en 2017 avec un capital social de 17 milliards de FCFA. Cette ouverture du capital a pour objectif de permettre à la BCB d’intégrer un réseau bancaire. Le profil recherché est défini au point 4 de l’appel à manifestation d’intérêt à savoir, «Un investisseur privé, notamment un groupe bancaire africain, asiatique, européen, américain ou une institution financière sous-régionale de financement de développement, ayant une expérience en Afrique de l’Ouest; l’objectif étant d’intégrer la banque à un réseau où elle pourrait bénéficier de l’assistance technique, notamment en matière de systèmes d’information, de maîtrise du risque et de normes professionnelles du métier bancaire».

L’emblématique fondateur du premier groupe bancaire burkinabè, IDRISS NASSA (CBI), affronte son compatriote Simon Tiemtoré, patron de Lilium Capital, pour le contrôle de 40% du capital de la Banque commerciale du Burkina (BCB), détenue actuellement à parts égales par le Burkina Faso et la Libye à travers la Libyan Foreign Bank. Les deux hommes d’affaires ont exprimé leur intérêt pour l’opération d’ouverture du capital (17 milliards de FCFA, près de 26 millions d’euros) décidée par les actionnaires en janvier dernier.

L’assemblée générale qui s’est tenue le 28 mai a jugé les deux dossiers recevables, sans toutefois désigner le partenaire de référence recherché. Selon nos informations, les actionnaires ont transmis jeudi 31 mai des courriers aux patrons de Coris Holding et Lilium Capital annonçant leur décision.

« Le processus suit son cours et ils ont promis de nous revenir », a cependant affirmé à JA une source proche du groupe Coris. Fondé en 2003, la BCB était depuis plusieurs années sous perfusion des États propriétaires. Ceux-ci ont déjà mobilisé 27 milliards de F CFA ces cinq dernières années pour absorber ses déficits chroniques. L’arrivée d’un partenaire de référence vise à relancer la banque, alors même qu’elle indique avoir renoué avec un résultat bénéficiaire en 2017.

 

Société concernéeCORIS BANK INTERNATIONAL

Auteurs:  Nadoun Coulibaly (J.A) et Sombéwendin Micheline (ECODAFRIK)

Sources:

http://www.jeuneafrique.com/mag/564736/economie/burkina-banques-idrissa-nassa-et-simon-tiemtore-ont-la-bcb-en-ligne-de-mire/ du 01 juin 2018

http://www.ecodafrik.com/burkina-la-bcb-ouvre-ses-portes-avec-40-de-son-capital-social-a-acquerir/ du 03 mai 2018

*****************************************************************************

Merci de nous avoir suivis.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir par des commentaires ou des messages. Et pour ne rien manquer de l’actualité des sociétés cotées de la BRVM, abonnez vous à notre blog en laissant votre mail dans le champ indiqué à cet effet.

C EST GRATUIT.

CARTE BRICE KOUAO

Une réflexion sur “N-M DU 05 JUIN 2018: CORIS BANK INTERNATIONAL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s