NM: SERVAIR….DES REVENUS QUI CROISSENT ET DES PROFITS QUI CALENT

Cet article s’adresse aux personnes qui investissent déjà en bourse (BRVM).

NEWSMARKET DU 25.09.2017:

SERVAIR….DES REVENUS QUI CROISSENT ET DES PROFITS QUI CALENT

Le spécialiste du Catering aérien coté à la BRVM a présenté ses résultats du premier semestre 2017.

Il en ressort un chiffre d’affaires en hausse de 13% passant de 5,7 milliards à 6,5 milliards FCFA. Cette hausse est due à l’amélioration des performances dans tous les compartiments de la société : Aérien, Hors Aérien et Burger King. Cette performance est la plus importante réalisée par la compagnie sur ces cinq dernières années.

Concernant le résultat net, il progresse de « seulement » 26 millions soit une hausse de 5%. Il s’élève à 540 millions contre 513 millions au 1er semestre 2016.

A l’analyse de ces chiffres, un constat s’impose. Les revenus de SERVAIR progressent mais ses profits ne suivent pas la même dynamique. Les causes de cette situation apparemment paradoxales se trouvent probablement dans la modification du périmètre d’activité de l’entreprise.

Depuis de longues années, SERVAIR fournit des services d’assistance aux passagers en escale à l’aéroport d’Abidjan. Ses services couvrent les domaines tels que le catering, le handling, le cleaning et d’autres activités hors du domaine aérien. Depuis janvier 2015, l’Etat de C.I a décidé de confier une partie de ces activités à la société kowétienne N.A.S. Ainsi depuis septembre 2015, SERVAIR ABIDJAN s’est vu retirer le nettoyage des cabines au profit de N.A.S. Cela a engendré une perte de chiffre d’affaires de l’ordre de 4% sur la base des chiffres de 2015 (445 millions environ).

Pour remédier à sa dépendance au secteur aérien, SERVAIR a investi dans les activités hors aérien avec le développement de : la restauration collective (la BAD est l’un de ses clients), la restauration évènementielle sous la marque GRAIN DE SEL ainsi que la restauration maritime. Depuis fin 2015, elle a joint à tout ceci la concession des restaurants BURGER KING en Côte d’Ivoire.

Cette diversification a eu le mérite de maintenir la tendance haussière du chiffre d’affaires constatée depuis 2012. Toutefois, pour l’instant ses nouvelles activités semblent générer moins de profits que le périmètre d’activité précédent. Ainsi le taux de rentabilité d’exploitation de la compagnie qui était de 19,2% en moyenne de 2013 à 2015 est tombé à 12%. Quant au taux de marge nette, il n’est plus que de 8% en 2016-2017 contre 14% de 2013 à 2015.

Mais rien n’est perdu pour la filiale du groupe français, l’aéroport d’Abidjan continue d’attirer davantage de visiteurs (+17% au premier semestre 2017). Dans ces conditions, SERVAIR pourra toujours s’appuyer sur la grande profitabilité de ses activités traditionnelles (Aérien) le temps que ses activités déployées sur la terre ferme ne portent leurs fruits.

Si vous avez aimé cet article et que vous voulez en recevoir d’autres du même genre dans votre adresse électronique, c’est facile. Laissez-nous juste votre mail en commentaire ou dans le champ indiqué à cet effet sur le blog.

Ce commentaire de la situation de SERVAIR ABIDJAN a été présenté par le coach BRICE KOUAO dans un programme intitulé LE CAFE DE LA BOURSE. C’est une rencontre mensuelle d’échanges entre investisseurs sur les opportunités du marché et les difficultés rencontrées par ceux-ci. Si vous avez des questions particulières sur d’autres sociétés, nous vous donnons rdv au prochain Café qui aura lieu le 28/10/2017.

Pour plus d’informations, contactez-nous au 88 56 69 78 – 40 45 40 98 ou écrivez-nous à l’adresse suivante lecoledelabourse@yahoo.com

13 réflexions sur “NM: SERVAIR….DES REVENUS QUI CROISSENT ET DES PROFITS QUI CALENT

  1. Bonjour coach, vous enseignez des moyens de decripter les états financiers et comprendre la bourse et cela est très bien mais une fois que nous saurons le faire. Que faire puisque la brvm et les entreprises ne communiquent pas forcément ces états financiers malgré l’obligation de le faire. Ex Unilever

    J'aime

    1. Vous avez le choix en tant qu’investisseur de quelle entreprise utilisera votre argent. Il y’en a certaines qui communiquent chaque trimestre (filiales de BOA par exemple) et il y’en a d autres qui le font chaque année (AIR LIQUIDE). Acheter une action et attendre un an pour savoir comment l’entreprise se porte tandis qu une autre vous donne le pouls chaque trimestre. Vous voyez déjà laquelle des deux attitudes est la plus pertinente

      J'aime

  2. Bonjour Cher responsable,
    Je viens par la présente vous saluer avec déférence. J’ai entendu parler de L’école de la bourse et ses formations. Je vous ecris car je suis intéressé par vos formations à l’endroit des débutants. Je vous ecris donc pour connaitre les conditions d’inscriptions à votre formation.
    Dans l’attente, recevez mes salutations les meilleures.

    J'aime

    1. Bonjour M. KOUAKOU et merci pour ce message de grande qualité.
      les modalités d inscription vous ont été transmises par mail.
      Nous restons à votre disposition pour d autres informations complémentaires

      J'aime

  3. Bonjour monsieur,

    Je suis novice dans l’environnement de l’investissement en bourse et j’aimerais svp avoir tout les details (coût, dates, lieux etc…) sur vos cours et ateliers.
    Cordialement,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s