COMMENT GÉRER UNE ACTION EN MOINS-VALUE

Cet article s’adresse à toutes les personnes qui investissent déjà à la BRVM.

Le 15 juin 2017, le marché actions de la BRVM a clôturé sur une baisse de 0,9% de son indice de référence, le BRVM Composite. Si on regarde depuis le début de l’année, le marché a perdu plus de 10% de sa valeur. Dans ces conditions, beaucoup d’investisseurs entrés récemment sur le marché enregistrent des moins-values sur lesquels ils s’interrogent.

Que faire ? Doit-on vendre en attendant de meilleurs jours ; acheter dans le creux pour faire baisser le cout de revient ou Attendre tout simplement et ne rien faire?

Bienvenue dans le 8e numéro pour l’année 2017 de votre rubrique DECRYPTAGE.

COMMENT GERER UNE ACTION EN MOINS VALUE ?

INTRODUCTION

Avant d’entrer dans le vif du sujet,  il est bon de préciser ceci. Il y’a plusieurs méthodes pour gérer les moins-values. Celle que je vous propose suppose que votre achat ait été effectué suivant les règles établies par l’une des deux grandes écoles de choix d’investissement. Pour rappel, en Analyse fondamentale, on achète une action quand celle-ci est sous valorisée et que l’entreprise a des perspectives de croissance. En Analyse Technique, on se positionne sur une action suivant la tendance identifiée après avoir vérifié l’état de cette tendance. Si vous avez acheté vos actions en ignorant ses deux règles, il y’a peu de chances que vous réalisiez une bonne affaire au final.

I- DES OUTILS POUR LA GESTION DE PORTEFEUILLE

La gestion d’un portefeuille en plus en moins-value se fait avec plusieurs outils parmi lesquels figurent L’OBJECTIF D’INVESTISSEMENT, L’HORIZON D’INVESTISSEMENT et LES POINTS DE CONTROLE.

L’objectif d’investissement est l’objectif de gain rattaché à la position que vous avez prise. Par exemple, si vous achetez l’action SERVAIR en vue de réaliser une plus-value de 50% ; +50% devient votre objectif d’investissement sur cette position. Il est déterminé après étude du titre, de ses variations sur le marché et des performances de l’entreprise.

L’horizon d’investissement est le temps que vous êtes prêt à vous concéder sur cette position pour atteindre votre objectif d’investissement. Par exemple, j’achète le titre SERVAIR pour réaliser une plus-value de 50% sur un an. Dans ce cas « un an » est votre horizon d’investissement et il est déterminé après des études semblables à celles de l’objectif d’investissement.

Les points de contrôle sont les éléments à surveiller tant que la position est ouverte (c a d tant que vous êtes investi sur le titre). Ces éléments sont à surveiller car ils peuvent influer sur l’atteinte de l’objectif ou son délai de réalisation.

Ainsi pour chaque position que vous prenez sur le marché ACTIONS, vous devez définir assez clairement UN OBJECTIF, UN HORIZON et DES POINTS DE CONTROLE

II- DE LA THEORIE A LA PRATIQUE

Même si votre achat été fait suivant les règles d’une des deux grandes écoles et qu’il comporte les outils cités plus haut, vous n’êtes pas à l’abri du risque de moins-value. Le marché est soumis à plusieurs forces et il arrive souvent que des positions sagement acquises soient rudement mises à l’épreuve. Dans ces conditions, vous avez trois possibilités : CONSOLIDER – ALLEGER – PATIENTER.

Dans les exemples ci-dessous, je vais vous présenter trois situations dans lesquelles j’ai eu à prendre chacune de ses décisions. Je voudrais surtout que vous analysiez comment j’en suis arrivé à ses décisions et le sort final du titre.

1- LA SPECULATION SUR CROWN SIEM EN 2015 : PATIENTER

Le 09 novembre 2015, j’ai acheté 3 actions CROWN SIEM à 32 000 chacune. L’objectif d’investissement était de bénéficier d’une plus-value de 50% sous moins d’un an. Cet objectif reposait sur la réaction du Marché face aux excellents résultats que la société aurait en 2015. En effet, celle-ci venait de présenter un profit de 841 millions au 1er semestre 2015 contre une perte de 48 millions durant tout l’exercice 2014. Si cette croissance se confirmait en fin d’année 2015, le titre avait de fortes chances de progresser sur le court terme. Dans ces conditions, les points de contrôle étaient les résultats définitifs de l’entreprise et la tendance du marché après leur publication.

Après mon achat, le titre a progressé jusqu’à 45 000 au 30/12/2015 puis a commencé à se replier pour atteindre 34 225 le 24/02/2016. Je n’étais pas encore en moins-value mais la tension était vive. Il y’avait une forte tentation de se séparer de ses titres avant une éventuelle moins-value. MAIS JE NE FIS RIEN DE TEL, JE CHOISIS DE PATIENTER. En effet, aucun de mes points de contrôle ne me signalait quelque chose. Les chiffres définitifs n’étaient pas encore publiés à ce moment. Je ne pouvais donc pas prévoir la réaction du marché à un phénomène qui n’avait pas encore eu lieu.

Le titre repartit peu à peu et le 09 juin 2016, l’entreprise publia ses chiffres qui présentaient un bénéfice global de 784 millions. L’action qui cotait autour de 52 000 ce jour-là oscilla entre 50 000 et 60 000 entre juin et juillet 2016. Je dénouai ma position à 52 000 l’action le 26 juillet (un peu tard à mon gout aujourd’hui) et je réalisai une plus-value de 62,5% en 9 mois.

2- L’INVESTISSEMENT SUR TOTAL SENEGAL : VENDRE

TOTAL SENEGAL est le leader de la distribution de carburants au Sénégal. J’ai acheté 04 titres à 27 858 le 03 novembre 2015. Mon objectif était de générer des revenus sur le long terme sur la base des performances d’une société bien établie avec des perspectives reluisantes (voir note d’informations établie à l’introduction en bourse). Mes points de contrôle étaient les résultats périodiques de l’entreprise pour vérifier si les prévisions seraient en phase avec la réalité.

En fin 2015, début 2016 le prix du baril commença à chuter fortement et les pays consommateurs révisèrent à la baisse les prix à la pompe. Le Sénégal en fit et même. Le 04 novembre 2016, TOTAL SENEGAL publia ses  chiffres. Le résultat net était en repli de 56%. Mon point de contrôle était activé. L’entreprise ciblée n’avait pas la croissance escomptée. Pire, elle pourrait rester dans cette situation encore longtemps vu que le prix du carburant restait désespérément bas. Rappelez-vous la règle énoncée plus haut concernant l’analyse fondamentale : on achète une entreprise qui a des perspectives de croissance et dont le titre est sous-valorisé.

JE DECIDAI DE VENDRE car la croissance était absente des performances et des perspectives de l’entreprise. Je vendis chaque titre à 20 500 et je subis une moins-value globale de 26%. La suite me donna raison. L’action TOTAL SENEGAL continua de baisser et s’échange actuellement (juin 2017) entre 14 000 et 15 000. Si j’étais resté sur cette position, je serai en moins-value de 50% à ce jour. Mais en vendant ces titres, j’ai pu réinvestir ce capital sur l’OPV de CORIS BANK et le reconstituer grâce à une plus-value encaissée de 60%.

3- L’INVESTISSEMENT SUR UNIWAX: ACHETER

UNIWAX CI présentait une croissance impressionnante. Après une progression de 100% de ses profits entre 2013 et 2014, l’entreprise a présenté au 1er semestre 2015 un résultat net en hausse de 133%. Les perspectives apparaissaient aussi très bonnes tant au niveau local que sous régional. C’est entre autre pour ces raisons que je suis entré au capital d’UNIWAX le 11 mars 2016 en prenant 6 actions à 28 800 chacune. L’objectif était de profiter de cette croissance et obtenir des dividendes sur le long terme grâce au taux de distribution très intéressant à cette époque (80% environ). Les points de contrôle étaient les mêmes que précédemment.

UNIWAX connut effectivement de la croissance en 2015. Le 18 avril 2016, l’entreprise présenta un résultat net de 4,3 milliards en hausse de 88% par rapport à 2014. Mais de ce profit, l’entreprise n’accorda que la moitié en dividendes aux actionnaires. A partir de cette date et de cette décision, l’action dégringola de 29 000 à moins de 22 000 en fin janvier 2017.

J’étais en moins-value. Mais le fait générateur de cette tendance baissière était un phénomène ponctuel. L’entreprise n’avait aucun problème, ni de performance, ni de perspective. Le marché a simplement réagi à une politique de rémunération des actionnaires jugée peu généreuse. Toutefois, les dirigeants de la compagnie avaient souvent réaffirmé leur intention de partager tout le bénéfice. à l’horizon 2021. La ponction qui avait été faite sur les profits de 2015 devait servir à financer le plan de développement de la compagnie pour atteindre un bénéfice de 10 milliards autour de 2021.

Sur cette base et sur les bonnes performances de l’entreprise au 1er semestre 2016 (résultat en hausse de 26%) combiné à des ratios de valorisation en dessous des moyennes historiques, j’ai décidé de consolider ma position. J’ai acheté 04 titres UNIWAX à 21 995. Au final je me retrouve avec 10 titres au cout moyen de 26 100.

A ce jour, l’action UNIWAX oscille entre 24 000 et 26 000. Je suis quasiment à l’équilibre.

III- QUELLE EST LA BONNE ATTITUDE

Je vous ai présenté ces trois récits pour vous montrer que la bonne attitude (patienter-vendre-acheter) dépend de plusieurs paramètres. Vous devez analyser les causes de la tendance baissière engagée et vérifier si elles remettent en question vos hypothèses de départ dans le choix du titre. Dans le cas de CROWN et UNIWAX, il n’y avait pas lieu de s’affoler par contre la situation était plus complexe sur TOTAL SENEGAL.

Le vrai problème à mon avis est que la plupart des investisseurs individuels ne font pas leurs choix sur des éléments assez objectifs. Ils achètent sur la base de recommandations ou de la notoriété de l’entreprise et par la suite découvrent la réalité des fluctuations de bourse.

Si cet article vous a plu et que vous voulez en découvrir d’autres, nous vous proposons de visiter notre blog ou de vous abonner à notre newsletter pour les recevoir dans votre email.

Cet article est extrait du CAFE DE LA BOURSE du 06 mai 2017. Le CAFE DE LA BOURSE est une rencontre d’échanges et de renforcements de capacités pour les investisseurs organisé par le groupe L ECOLE DE LA BOURSE. Le prochain CAFE DE LA BOURSE aura lieu le 15 juillet. Si vous êtes intéressé, envoyez-nous un message sur notre Page Facebook pour recevoir les modalités d’inscription.

Merci de nous avoir lu et bonne suite de journée

8 réflexions sur “COMMENT GÉRER UNE ACTION EN MOINS-VALUE

  1. Je pense que cet article arrive au moment opportun. Très belle analyse appuyée sur des exemples concrets et précis. Merci pour le partage coache

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s