SERVAIR, POURQUOI LA FETE N’A PAS EU LIEU ?

Cet article s adresse aux personnes qui investissent déjà en bourse et plus particulièrement aux actionnaires de SERVAIR ABIDJAN.

SERVAIR, POURQUOI LA FETE N’A PAS EU LIEU ?

15 avril 2016, la société de restauration SERVAIR ABIDJAN présenta aux investisseurs de la BRVM son projet de résolutions. Outre un résultat net en progression de 26%, on pouvait lire au point 9 ceci : Fractionnement des titres SERVAIR. Dès ce moment, les investisseurs se lancèrent à l’assaut des titres de ladite compagnie. Sauf que les choses ne se passèrent pas comme prévu, SERVAIR ABIDJAN perdit plus 60% de sa valeur entre le 30/09/2016, date de fractionnement et le 28/04/2017.

Que s’est-il passé ? Pourquoi la fête tant attendue n’a pas eu lieu ?
Un an après, L’ECOLE DE LA BOURSE revient sur l’un des plus grands crashs de 2016-2017.

Bienvenue dans le 7e numéro de 2017 de la rubrique DÉCRYPTAGE.

UN SUCCES REMARQUABLE

Pour mieux comprendre cette chute, il est bon de faire un petit retour dans le passé, sur l’activité, les résultats et les performances boursières du restaurateur français.
SERVAIR ABIDJAN est une filiale du groupe français SERVAIR spécialisée dans les services aéroportuaires. Ses services couvrent la fourniture de repas aux voyageurs, le nettoyage des avions et bien d’autres tâches. SERVAIR ABIDJAN a beaucoup profité de la reprise des activités économiques après la crise en Côte d’Ivoire. Après deux années de résultats déficitaires entre 2010 et 2011, la société a renoué avec les bénéfices en 2012 avec un résultat net positif de 185 millions. A partir de cette date, elle connut une croissance remarquable et afficha un bénéfice de 1,58 milliards en 2015 soit une progression de 754% en 4 ans. Cette croissance a été répercutée sur les actionnaires avec un dividende net par action qui passa de 450 en 2013 à 1800 en 2015 soit une hausse de 300%.

La croissance des résultats, la croissance du dividende ainsi que des ratios de valorisation acceptables (PBR de 4,4 et PER de 27,96 en 2012) ont entrainé une forte progression du titre. Au 04/01/2012, l’action SERVAIR s’échangeait à 8 600. Elle atteindra 85 000 au 31/12/2015 soit une progression de près de 1000% en 4 ans. Cela signifie qu’un investisseur qui a injecté 500 000 sur les titres SERVAIR en début 2012 s’est retrouvé avec un portefeuille évalué à un peu moins de 5 000 000 en fin 2015.

UN CHANGEMENT D’ACTIVITE…ET DE LOURDES CONSEQUENCES

Toutefois, le vent tourna pour la compagnie française. En septembre 2015, l’Etat de C.I confia à la compagnie koweitienne dénommée N.A.S le service CLEANING (nettoyage des avions) anciennement dévolu à SERVAIR ABIDJAN. Durant toutes les années précédentes, SERVAIR qui a profité toute seule de la croissance du trafic aérien devait désormais trouver d’autres relais de croissance. Dans ces conditions, il y’avait un risque que les chiffres de l’exercice 2016 soient moins bons que ceux des exercices précédents. Pendant ce temps, Le projet de fractionnement annoncé le 15 avril entraîna une hausse du titre. L’action qui s’échangeait à 82 000 le 01/01/2016 atteignit 160 000 le 29/06/2016, date du fractionnement.

Le 29/09/2016, l’entreprise publia ses résultats du 1er semestre 2016. Le chiffre d’affaires était plutôt stable (+4%) mais le résultat net était en fort repli (513 millions contre 951 millions au 1er semestre 2015 soit une baisse de 46%). Les actionnaires de SERVAIR précédemment heureux à cause de la plus-value enregistrée depuis le début de l’année 2016 constatèrent avec horreur que leur société perdait du terrain dans son activité. Il s’en suit un mouvement de panique qui entraina des ventes massives.
Depuis cette date, le titre perdit 61% de sa valeur passant de
7680 à 3000. (Cours fractionné)

UNE ERREUR D’APPRECIATION ET DE VALORISATION

Comment peut-on expliquer ce fort mouvement vendeur ?
Pour mieux comprendre nous devons regarder les ratios de valorisation de l’action. Pour rappel, il existe deux grandes écoles de choix d’investissement en bourse : l’Ecole de l’Analyse fondamentale et l’Ecole de l’Analyse technique. En Analyse fondamentale, on achète une action quand celle-ci est sous-valorisée, que l’entreprise a des perspectives de croissance et qu’elle a pour ambition de nous faire profiter de cette croissance. L’étude de la valorisation du titre se fait à travers des ratios tels que le PER(Price Earning Ratio), le PBR (Price Book Ratio) et le désir de nous en faire profiter à travers le Pay-out Ratio.

Dans le cas du titre SERVAIR, au 01/01/2016, ses ratios se présentaient ainsi PBR : 12, PER : 37. Déjà à ce moment, ses ratios étaient supérieurs aux normes préconisés, aux moyennes historiques de l’entreprise et aux moyennes du secteur d’activité. Après la hausse due à l’annonce du fractionnement, ses ratios se présentaient comme suit PBR : 24 ; PER : 57 au 29/09/2016, date du fractionnement.

Acheter une entreprise 24 fois la valeur de ses biens nettes de dettes ou 57 fois la valeur de ses bénéfices était une chose très osée qui ne pouvait se justifier que si l’entreprise avait une forte croissance en perspective. Problème, la croissance de SERVAIR ABIDJAN est actuellement en berne et l’entreprise se restructure dans d’autres domaines (BURGER KING par exemple) afin de se relancer. Ainsi tous ceux qui ont acquis l’action SERVAIR à ces niveaux de prix en 2016 en ignorant les ratios de valorisation et les perspectives floues de croissance ont fait une grave erreur.

QUE RETENIR

Beaucoup d’investisseurs novices s’intéressent aux actions dont les prix sont abordables. Lorsqu’ils découvrent un titre comme TOTAL CI à 16 000, SERVAIR à 5000F ou VIVO ENERGY à 3000, ils sautent sur l’occasion.

Je m’adresse aux hommes, que penserez-vous d’une personne qui achète une voiture juste sur la base du prix sans vérifier le moteur, le nombre de kilomètres déjà parcourus ou la nationalité du constructeur?
Je m’adresse aux femmes, que penserez d’une personne qui achète un parfum juste sur la base du prix, sans le sentir, sans connaitre le temps de rétention sur les habits ?
Quand vous achetez l’action SERVAIR sur la base du prix ou sur un conseil quelconque sans rechercher à l’évaluer ou à étudier ses perspectives de croissance, vous ressemblez aux personnes citées précédemment.

Je termine en vous laissant cette citation d’un maitre de l’Analyse fondamentale PHILIP FISHER : « La bourse est peuplé d’individus qui connaissent le prix de tous et la valeur de rien ».

 

Merci de nous avoir suivi. Si vous voulez en savoir davantage sur l’investissement en bourse, nous organisons chaque mois des programmes de formation

Pour plus d’informations, nous sommes joignables aux 88 56 69 78 – 40 45 40 98,

Sur notre mail : lecoledelabourse@yahoo.com

Sur notre page : https://www.facebook.com/lecoledelabourse/

2 réflexions sur “SERVAIR, POURQUOI LA FETE N’A PAS EU LIEU ?

  1. Je vous remercie pour votre enseignement. Mais qu’en dite vous des actions ecobanque Togo qui ne sessent de chuter. Y aura t’il une avancé positive les jour à venir ?

    J'aime

    1. Il existe un cadre dans lequel nous recevons les investisseurs pour leurs questions. La situation d ETIT et de bien d autres valeurs peut vous être expliquée dans le CAFE DE LA BOURSE. Si cela vous intéresse, envoyez nous un message via le mai ou la page Facebook pour connaitre les modalités d inscription

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s