VALEUR AJOUTEE

A LA RENCONTRE DU MOT – EPISODE 2

Nous continuons notre découverte des notions à connaitre pour les investisseurs. Aujourd’hui allons à la découverte du mot VALEUR AJOUTEE. Ce solde intermédiaire de gestion figue dans le compte de résultat de l’entreprise. Cet épisode est un peu long mais essayez de le lire jusqu’au bout.

DEFINITION

L’entreprise vend des produits qu’elle a fabriqués grâce à un certain nombre de biens et de services qu’elle a acquis (matières premières, énergie, produits semi-finis, prestations de services…). La valeur des produits finis est supérieure à celle des moyens mis en œuvre pour les fabriquer. Ce supplémentent de valeur s’appelle valeur ajoutée. Autrement dit, la valeur ajoutée est le gain de valeur qu’une entreprise apporte à l’issue de son processus de fabrication.

EXEMPLE

Si vous êtes boulanger et que vous produisez des baguettes de pain, il vous faut utiliser des ingrédients, tels que : la farine, l’eau, le sel, un four, etc. La baguette, le produit fini qui sera vendu, n’est que le produit de tous ces ingrédients, cependant, la valeur que le consommateur est prêt à payer pour cette baguette est supérieur au prix des ingrédients utilisés.

Autrement dit : 100 g de farine, le beurre, une pincée de sel et de l’eau, séparément ont un certain coût, lorsqu’ils sont transformés (ou cuisinés dans ce cas) pour former une baguette, la valeur du produit final est supérieure à ce coût initial. On a donc créé de la valeur à travers la transformation de ces ingrédients de base.

FORMULE

VALEUR AJOUTEE BRUTE = CHIFFRE D’AFFAIRES – CONSOMMATIONS INTERMEDIAIRES :

Consommations intermédiaires : biens et services achetés par l’entreprise pour réaliser sa production

DISTINCTION ENTRE VALEUR AJOUTEE ET BENEFICE

Au vu de cette définition, on pourrait confondre la valeur ajoutée et le bénéfice. Le bénéficie est la différence entre le chiffre d’affaire et toutes les charges de l’entreprise. Mais la valeur ajoutée se calcule en prenant uniquement les achats de biens et services utilisés pour produire le produit fini.

A QUOI SERT LA VALEUR AJOUTEE ?

La valeur ajoutée représente la richesse produite par l’entreprise. Cette richesse sert à rémunérer l’ensemble des facteurs de production de l’entreprise. Les facteurs de production sont les différentes parties qui ont collaboré à la création de cette richesse. Il y’en a quatre :

  1. Les employés fournissent le facteur TRAVAIL reçoivent un SALAIRE
  2. L’entreprise fournit le facteur EQUIPEMENT bénéficie de dotations aux AMORTISSEMENTS
  3. Les actionnaires fournissent du CAPITAL reçoivent des DIVIDENDES
  4. les banques fournissent le reste des CAPITAUX et reçoivent des INTERETS
  5. L’Etat et les administrations qui ont fourni le CADRE (juridique, sécuritaire, infrastructures…) ayant permis cette création de richesse reçoivent LES IMPOTS ET TAXES

Cette répartition de la richesse entre les différentes parties s’appelle REPARTITION PRIMAIRE.

POURQUOI IL EST IMPORTANT POUR UN SALARIE DE COMPRENDRE CETTE NOTION ?

Contrairement à ce que pense la majorité de la population, les salaires occupent la part la plus importante dans la répartition primaire. En effet, Selon une étude de l’Observatoire ATH de l’information financière, étude faite auprès de 500 PME françaises en 2012, les charges salariales représenterait 77% de la valeur ajoutée créée par ces établissements.

Mais dans ce cas, pourquoi la vie est si difficile pour nous les salariés et beaucoup moins pour les actionnaires et dirigeants de nos entreprises ?

  1. Le dividende est versé par action et non par actionnaire

Même si les charges salariales paraissent importantes, elles sont reparties entre des centaines voire des milliers d’employés. En principe, chaque employé occupe un poste et a droit à un salaire. Sauf si vous êtes superman, sinon vous ne pouvez pas être à la fois l’informaticien, le comptable et le logisticien de votre entreprise. Résultat, vous avez droit à UN SALAIRE pour UN POSTE. Mais la chose est différente chez les actionnaires. Le dividende est versé par ACTION de l’entreprise. En conséquence, si un actionnaire veut PLUS DE REVENUS, il doit juste posséder PLUS D’ACTIONS.

  1. Le dividende est fixé par l’actionnaire lui-même

Quand vous êtes retenu par une entreprise, vous devez discuter de votre salaire. L’augmentation des ressources humaines de qualité donne l’avantage à l’entreprise dans ces négociations et vous vous en sortez souvent avec moins que ce que vous désiriez. Il n’en est pas ainsi pour l’actionnaire. Les actionnaires se réunissent chaque année en assemblée générale pour approuver le rapport de gestion et valider la répartition du bénéficie. A ce moment, ils sont les seuls à décider du montant qui leur sera versé en définitive. Ce n’est pas le Directeur Général qui décide car il n’est qu’un employé qui rend compte de sa gestion aux véritables propriétaires.

  1. La croissance de la valeur ajoutée profite d’avantage aux actionnaires

Les entreprises se développent année après année. Ce surcroit de valeur ajoutée devrait être reparti équitablement entre les différents facteurs de production. Mais qu’en est- il vraiment? Prenons le cas de la SOGB CI. La SOGB est une société de caoutchouc du sud-ouest ivoirien.                En 2009, sa valeur ajoutée s’élevait à 17,398 milliards reparti à raison de 8,8 milliards pour les salariés, 6 milliards pour les actionnaires et le reste pour les autres facteurs.                                                    En 2012, cette valeur ajoutée se montait à 54 milliards soit une hausse de 211% en 3 ans.                         Selon vous comment cette hausse a-t-elle été répercutée sur les différents facteurs de production ? Les charges salariales se sont élevées à 10,058 milliards en 2012 soit une hausse de 14% par rapport à 2009. Tandis que les dividendes se chiffraient à 25 milliards soit une hausse de 316% par rapport à 2009.

Vous avez bien lu. Alors que la richesse générée par cette entreprise triplait quasiment, les salariés n’ont perçu que 14% de croissance de leurs revenus en 3 ans contre 316% pour les actionnaires. Ça vous semble INJUSTE ? IMMORAL ? Mon rôle ici n’est pas de faire un jugement de valeur mais de vous montrer où va réellement la richesse que vous produisez par votre dur labeur.

SI vous restez de simples salariés toute votre vie, vous aurez la portion congrue de la richesse produite par votre travail. Et vous ne pourrez pas vous plaindre car nous sommes dans un système économique appelé CAPITALISME. Le capital a la primauté sur les autres facteurs de production. Si vous voulez avoir plus de revenus, ne vous contentez plus de TRAVAILLER POUR L’ENTREPRISE, mais apprenez comment POSSEDER L’ENTREPRISE.

SI VOUS AVEZ AIME CE POST, CLIQUEZ SUR LIKE ET INVITEZ VOS AMIS A NOUS REJOINDRE

ET SI VOUS VOULEZ SAVOIR COMMENT POSSEDER VOTRE ENTREPRISE, REJOIGNEZ NOUS SUR             L’ECOLE DE LA BOURSE OU LAISSEZ MOI UN MESSAGE INBOX (valable uniquement pour mes amis)

L’ECOLE DE LA BOURSE, SENSIBILISER, FORMER ET S’INFORMER POUR GAGNER

2 réflexions sur “VALEUR AJOUTEE

  1. Bonjour a tous
    Je suis nouvelle sur ce bloc ,je suis étudiante en master de statistiques et j’aimerais apprendre plus sur le marché de la bourse raison pour laquelle je vous suit en ligne.
    J’ai vu plus qu’il y a des formations qui se font chaque mois j’aimerai avoir plus d’information sur cela afin de commencer par le début car je n’ai aucune notion en économie. Merci de l’orienter rapidement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s