LES ECHOS DE LA BRVM – JANVIER 2017

LES ECHOS DE LA BRVM – REVUE MENSUELLE – JANVIER 2017

Le mois de janvier 2017 vient de s’achever dans le rouge pour les investisseurs de la BRVM. En effet, les indices ont reculé respectivement de 5,71% pour le BRVM-10 et de 4.97% pour le BRVM-C. Ce recul est le quatrième constaté en 9 ans à pareille période. En effet, le marché s’était déjà refermé dans le rouge à pareille période en 2009 (-1,26%), en 2015 (-1,97%), et en 2016 (-4,66%).

Les valeurs plus affectées sont :

TRACTAFRICS MOTORS. Le concessionnaire a perdu plus de 29% de sa valeur de 425 000 à 300 000. Pour rappel, cette société avait présenté ces chiffres du 1er semestre 2016 le 31 octobre 2016. Malgré un chiffre d’affaire stable sur cette période, le résultat net avait reculé de 24,8%. Depuis cette date, l’action qui s’échangeait autour de 371 000 avait entamé une légère remontée avant de chuter en janvier 2017 après la publication par le magazine Jeune Afrique des chiffres du secteur automobile ivoirien. Selon le magazine, le marché aurait baissé de 10,5% avec 8960 véhicules vendus contre 10 016 en 2015. TRACTAFRIC MOTORS serait touchée par cette méforme avec 2 304 véhicules vendus contre 2 641 en 2015. Même si aucun acteur du secteur n’a pour l’instant confirmé ces chiffres, le marché semble les avoir intégrés dans la valorisation de TRACTAFRIC MOTORS.

La 2e plus forte baisse est une surprise en ce début d’année car elle touche une valeur nouvellement introduite. Il s’agit du producteur de sucre SUCRIVOIRE basé à Borotou dans le nord de la Cote d’Ivoire. L’action récemment introduite à la BRVM s’est appréciée sur deux séances avant de chuter. A fin janvier 2017, elle a perdu environ 27% de sa valeur passant de 15 020 à 11 000. Nous n’avons trouvé pour l’instant aucune donnée qui expliquera cette baisse. Les résultats de 2016 à paraitre bientôt nous situeront davantage.

La situation reste tout aussi tendue chez le concessionnaire du service publique de distribution de l’eau en C.I. L’action de la SODECI s’est repliée de 18% depuis le début du mois passant de 84 500 à 69 300. Malgré une progression du chiffre d’affaires de 10% au 1er semestre 2016, le résultat net a reculé sur la même période (-6,42%). Le titre est resté stable jusqu’au 30 décembre avant d’amorcer une descente à partir de janvier 2017.

Au total, sur les 42 actions cotées au marché, 30 ont reculé durant ce premier mois de l’année.

Du coté des bons points, on note les progressions de

CROWN SIEM, l’action du fabricant d’emballages métalliques a entamé une hausse importante atteignant +48% le 20 janvier avant de se replier. Elle termine à la 1ere place du podium des croissances du mois de janvier 2017 avec une progression de 27,26%. Toutefois cette croissance était portée par de faibles volumes. Pour rappel, les chiffres de cette compagnie communiqués le 04 novembre faisaient état d’un chiffre d’affaires stable avec un résultat net en repli de 14%.

Le second au podium des croissances nous vient du Mali. Le N°2 du secteur bancaire BOA MALI aura vu son action progresser de 24,5% passant de 40 000 à 49 975 en fin janvier 2017. L’action qui était sur une forte croissance (elle a dépassé 60 000) après son introduction en mai 2016 s’est fortement repliée (en dessous de 40 000) après des rumeurs de détournements de fonds. Dans son rapport du 1er semestre 2016, la banque a présenté un résultat net en croissance de 23% et un programme de recouvrement des fonds perdus (5,1 milliards recouvrés sur 10,45 milliards). Il semblerait que cela ait été bien perçu par les investisseurs qui reviennent sur cette position en ce début d’année.

La 3e plus forte croissance de ce mois de janvier 2017 nous vient du pays des hommes intègres. CORIS BANK INTERNATIONAL a vu son action croitre de 16% en janvier 2017 passant de 43 050 à 50 000. Cette croissance fait suite à celle engagée en 2016 après le passage de l’action au marché secondaire en fin décembre 2016. Pour rappel, CORIS BANK INTERNATIONAL est une holding regroupant CORIS BANK BURKINA ainsi que des filiales et succursales dans différents pays de l’UEMOA intervenant dans la banque, l’assurance et l’intermédiation financière.

Au total seules huit valeurs (dont cinq émanant du secteur bancaire) ont progressé durant ce mois de janvier :

NESTLE (+5,6%),

CROWN SIEM (+27,26%),

BOA BENIN (+1,19%),

BOA BURKINA (+2,51%),

BOA MALI (+24,49%),

BOA SENEGAL (+4,27%),

CORIS BANK (+16,14%),

SOGB CI (+7,58%).

Aucun résultat annuel n’a encore été communiqué dans ce mois. On devrait recevoir dans le mois de février les premiers rapports annuels avec le trio SONATEL, ONATEL et ECOBANK. Des rumeurs persistantes font état de l’entrée de NISA BANQUE en février 2017. Etant habitué à ces annonces, il est préférable d’attendre la conférence de presse du DG de la BRVM prévue le 09 février sur le bilan de l’année 2016 et les perspectives pour 2017.

Merci de nous avoir suivis et si vous voulez en savoir davantage sur l’investissement en bourse, L’ECOLE DE LA BOURSE vous propose ces deux rdv mensuels :

LE CAFE DE LA BOURSE, programme pour investisseurs

LES ATELIERS DE LA BOURSE, programme pour épargnants.

Pour plus d’informations,

Contacts
88 56 69 78 – 40 45 40 98
lecoledelabourse@yahoo.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s