QUATRE PREJUGES SUR L’INVESTISSEMENT EN BOURSE

La bourse….ce mot renvoie à beaucoup d’émotions chez la plupart gens. Entre fascination, peur, attrait…chacun y va de sa sensibilité. Dans tout ce mélange, on peut trouver certaines idées ou préjugés sur ce sujet.
1- investir en bourse nécessite beaucoup d’argent
2- investir en bourse nécessite beaucoup de temps
3- investir en bourse nécessite de grandes connaissances en finances
4- investir en bourse est très risqué.
Ces idées ne sont pas toutes fondées et je voudrais aujourd’hui vous aider à mieux comprendre tout ceci. Pour ce faire, j’ai décidé de traiter chacune de ces idées dans le 3e hors-série de cette année. Cet article sera divisé en quatre parties, une partie pour chaque préjugé. Il sera publié chaque semaine durant ce mois de mai.
*********************************************************************************
Aujourd’hui, nous attaquons le premier préjugé :
EST-CE QU’INVESTIR EN BOURSE NECESSITE BEAUCOUP D’ARGENT ?
1- Le compte titre
Pour investir en bourse, vous aurez besoin en premier lieu d’un compte titre (sauf si vous passez par un club d’investissement). Le compte titre est le compte ouvert auprès des intermédiaires de bourse (SGI) pour effectuer les investissements sur la bourse. En C.I, certaines SGI demandent des montants relativement importants pour ce compte. Pour ne pas faire de mauvaises publicités, je ne citerai pas de noms, mais certaines SGI demandent entre 1 000 0000 et 50 000 000 comme minimum pour démarrer en bourse. Devant de telles conditions, certaines personnes ont vite fait de penser que cette activité était réservée à une élite fortunée. Mais qu’en est-il vraiment ?
En 2011, quand je démarrais, je n’ai pas payé ce genre de montant. Depuis que j’ai commencé la formation, cette expérience a été confirmée par le témoignage d’autres investisseurs. J’ai pu recouper les informations et je peux avancer que trois SGI au moins ne demandent aucun montant minimum. Il serait incorrect de penser que ces SGI sont moins fiables que les autres. Certaines occupent un rang tout à fait honorable dans le classement des SGI. Il faut bien comprendre que celles qui demandent des montants importants n’ont pas toujours procédé ainsi. Il s’agit juste d’un changement de politique interne qui ne doit pas vous bloquer dans votre désir d’investir en bourse. Les SGI ne demandant aucun minimum sont SOGEBOURSE-BICIBOURSE CORIS BOURSE. Je ne travaille pour aucune de ces structures mais je crois que vous avez le droit de savoir qu’il est possible de commencer avec peu de moyens et pas forcément avec 1 000 000.
2- Le montant des titres
Investir en bourse revient à acheter des titres (actions ou obligations). En lisant le bulletin de la cote, certaines personnes ont pu noter que certaines actions cotent à plus de 100 000 (SGBCI, BOA CI, BOLLORE, VIVO ENERGY….). Pour des personnes ayant une épargne de 50 000 par mois, cela parait hors de portée d’investir en bourse. Mais qu’en est-il vraiment ?
Il faut savoir qu’il y’a plusieurs types de produits en bourse. A la BRVM, nous avons les actions dont le montant fluctue fortement et les obligations qui sont beaucoup plus stables. Les obligations ont une autre particularité : leur rendement est garanti. Sur le marché de la BRVM, les obligations coutent généralement 10 000F avec un taux de rendement qui oscille entre 5% et 7% par an. Toute personne qui a une épargne de 50 000 par mois ou moins peut sans trop de risques s’orienter sur ce marché.
Si vous voulez investir sur le marché des actions, j’ai fait un petit tri qui pourrait vous aider. Au 31/12/2015, sur les 38 sociétés cotées, 19 avaient un cours inférieur ou égal à 50 000. Il s’agit de : FILTISAC – NEI CEDA – NESTLE – CROWN SIEM – AIR LIQUIDE – SMB – UNILEVER – UNIWAX – ONATEL – SONATEL – ECOBANK – ALIOS FINANCE – MOVIS CI – SAPH – SOGB – PALMCI – SICOR – TOTAL SN – TOTAL CI. Vous pouvez être actionnaire dans ces différentes entreprises en déboursant 50 000 ou moins. Et si vous avez du mal à choisir, vous pouvez souscrire à un Fonds commun de placement qui se chargera d’investir votre épargne à votre place.
Je ne peux pas développer tous les aspects de ma pensée ici. Mais l’idée générale que vous devez retenir est celle-ci. VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE DEBOURSER DES MILLIONS POUR INVESTIR EN BOURSE. Vous avez surtout besoin de formation pour mieux comprendre l’activité et choisir les valeurs qui auront de la croissance les années à venir.
********************************************************************************
Je suis BRICE KOUAO, comptable et investisseur à la BRVM. J’aide tous ceux qui le souhaitent à mieux comprendre la bourse et comment faire fructifier son épargne sur ce marché. Si cet article vous a plu et si vous voulez en savoir davantage sur les opportunités qu’offre la BRVM, je vous prose de rejoindre mon groupe dont le lien est joint à cet article. Et si vous êtes déjà membre de L’ECOLE DE LA BOURSE, vous pouvez me contacter inbox pour participer à nos ateliers de formation.
Merci pour le temps que vous m’avez accordé et je vous souhaite une bonne suite de journée.

4 réflexions sur “QUATRE PREJUGES SUR L’INVESTISSEMENT EN BOURSE

  1. Bonjour Mr,
    J’apprécie beaucoup vos articles et prendre plaisir à continuer de les lire. Longtemps intéressé mais loin d’Abidjan, je viens de trouver via ce canal des infos parfaits.
    Mais comment rejoindre le groupe?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s